Sommaire

Montguerlhe | Carrières | Fermouly | Communautés agricoles | La Garde
Le Grun de Chignore |
Pierres ą bassin | Le chemin de Montaigne | Les sujets ą traiter


Pierres ą bassin

Définition | Erosion | Pierres cultuelles | Bassins techniques

Pierres ą bassin de la montagne thiernoise | Pierres ą bassin de France et d'autres de pays


Pierre ą bassins près de Lachaux

Les pierres ą bassin

Les pierres ą bassin (ou parfois appelé pierre ącupule, voir définition dans Wikipédia) sont des pierres présentant un creusement plus ou moins arrondi, parfois en amande et d'une profondeur de quelques centimètres ąquelques dizaines de centimètres. Lorsqu'elles ne sont pas remplies de terre, de mousse ou d'humus, ces bassins se remplissent régulièrement d'eau avec les intempéries. Ces creusements se retrouvent un peu partout en France notamment dans les régions montagneuses (Alpes, Massif Central, Vosges...).

Nous distinguons les pierres ą bassin des pierres ącupule. En effet, comme son nom l'indique, le bassin se caractérise par une taille et une profondeur importante (plus de 6 cm de diamètre) indiquant la fonction et/ou faculté première de recueillir l'eau de pluie ou autres substances liquides. Pour plus de clarté, nous avons utilisé la typologie proposée par Roger Mathieu dans son ouvrage : "Le mystère des pierres ą bassins".


Pierre ą bassins ą  Montguerlhe

Essai de typologie (d'après Roger Mathieu)

Pierres ącavité

Terme générique pour désigner l'ensemble des pierres présentant des creusements naturels et artificiels (bassin, cupule, siège et empreinte).

Pierre ą bassin

Bassin : cavité quelle que soit la forme de son ouverture (carrée, circulaire, quelconque...) dont le profil de creusement n'affecte l'aspect ni d'un cône, ni d'un verre de montre renversé, c'est ądire dont les parois tendent vers la direction verticale. Ces bassins ne mesurent jamais moins de 4 cm de profondeur et toujours plus de 10 cm de diamètre.

Pierre ącupule

Cupule : cavité de petites dimensions, c'est ądire de diamètre inférieur ą10 cm (3/4 de dm² de surface d'ouverture), et creusée de 1/2 ą4 cm seulement, en forme de cône ou de verre de montre renversé, plus ou moins concave. Les cupules sont pratiquement toujours circulaires, ou très peu ovalisées.

Les sièges

Evidements pratiqués dans le rocher, comportant toujours un dossier et un ou deux accoudoirs et permettant souvent de s'assoir assez confortablement. L'appellation définit l'objet sans ambiguité.

Les empreintes

Cavités se présentant, le plus souvent, sous l'aspect de la trace laissée par un pied humain, très rarement par une main ou une tête, éventuellement par un sabot de boeuf ou d'équidé. Le terme d'empreinte ne recouvre souvent qu'un simple bassin.


Bassins en formation (Chypre)

Les théories qui expliquent ce phénomène

3 grandes théories s'affrontent pour expliquer ces pierres ą bassin et ącupule :

- l'érosion
- les pierres cultuelles
- les bassins techniques


Pierre ą bassins (rocher Combeau)

Les pierres ą bassin de la région thiernoise

Les pierres ą bassin de la région thiernoise sont ąpriori dues ądes phénomènes naturels d'érosion (torrents, glacier ou creusement de la pierre par l'acidité de l'eau). Lors de nos prospections sur le terrain, nous avons trouvé quatre sites où une activité de carriers a été mise en évidence (présence d'encoches ou d'emboitures) : Montguerlhe, Vaulx, le rocher de l'Eléphant et peut-être la pierre Branlante. La présence également de déversoir bien marqué (pierre Bachasson) laisse également des doutes sur le seul phénomène de l'érosion...

Les pierres qui sont présentées ici se situent dans la montagne thiernoise (ąmoins de 30 kms de Thiers) et sont toutes en granites bleu ou gris.

Pierres ą  bassin de la montagne thiernoise

 


Pierre ą bassins en Guadeloupe

Les pierres ą bassin d'autres régions et d'autres pays

Difficile de trancher pour les bassins et cupules présentés ici. Seuls les bassins des cours d'eau et ą  proximité immédiate de la mer sont sans équivoque. Si l'érosion est tentante pour expliquer le phénomène, il est troublant de constater que certains de ces bassins et autres cupules se retrouvent dans des sites archéologiques majeurs montrant une occupation humaine très longue (de la préhistoire jusqu'au moyen-âge). Il semble logique que l'homme s'est intéressé ąces bassins naturels comme réservoir d'eau ou lieu cultuel. Il parait encore plus probable que les hommes les aient façonnés ądes fins pratiques (comme outil) qui nous échappent aujourd'hui...

Pierres ą bassin de France et d'autres de pays

 


Rocher des Celtes (Alsace)

Quelques sites internet mentionnant des pierres ą bassin et ącupule

Enfin, pour illustrer ce dossier, voici quelques liens ądes sites traitant de ce sujet de pierres ą bassin et ącupule. On pourra remarquer la multitude d'interprétation de ces étranges phénomènes...

- Dossier "pierres ącupules"
- Pierres ą bassin de La Chaulme
- Les pierres de Saint Symphorien
- Les pierres ącupules du Brianą Ā§onnais
 

Vous souhaitez faire un lien avec votre site internet traitant du même sujet : contactez nous.

 

Sur Wikipédia

Les pierres ącupules

Liste des pierres ąCupule



Haut de page